Mairie de Plouider

Site officiel

Taille du texte :

Autres sites remarquables

Blockauss Leuleury1La batterie était composée de 4 canons de 105 mm sous casemates, avec 6 bunkers et des mitrailleuses. Elle avait pour fonction la défense de l’anse de Goulven et de Kerlouan-Brignogan, sites possibles de débarquement des Alliés, dans le cadre du Mur de l’Atlantique installé par les Allemands durant

La gareLa gare de Plouider était importante dans la mesure où c’était une gare de triage. Deux voies y arrivaient, l’une venant de Brignogan et l’autre de Saint Pol de Léon, via Tréflez, une voie en sortait et se dirigeait vers Lesneven. Le train s’appelait affectueusement  le petit train ou le tortillard, le train patates,

Poul Sant DiderLa fontaine de Saint Didier jaillit au fond d’un vallon, au sud de la gare. Il se situait le long de l’ancienne route reliant Plouider à Pont du Châtel, passant par Pendanvat, Le Lannic, Beuzit et Keradraon.

Lavoir KermabonLes lavoirs étaient nombreux à Plouider, chaque point d’eau en était pourvu. Leur rôle était à la fois utilitaire et social. Ils ont peu à peu disparu à la fin du 20e siècle.

Contrairement à une représentation très répandue, les femmes ne s'y

Chapelle Notre dame des malades1La chapelle de Notre-Dame des Malades, bâtiment de style néogothique, a été édifiée en 1873 à la suite d’une grave épidémie. Une donation d’un terrain par la famille Tanguy a permis d’y commencer une chapelle expiatoire au moyen d’offrandes des fidèles.

La construction d’un hospice pour vieillards est alors envisagée à proximité et les plans sont réalisés. Mais cette construction ne fut jamais entreprise.

 

Chapelle Saint Fiacre1D'origine irlandaise, Saint Fiacre est le patron des jardiniers. Il est souvent représenté, comme sur la statue surmontant la fontaine au chevet de la chapelle, avec une bêche et un livre dans l’autre main. Il est aussi un saint guérisseur des hémorroïdes, des chancres et des cancers. Il fut un des saints les plus vénérés au moyen âge.

La Chapelle actuelle date du 16e siècle. La date de 1564 est inscrite sur un pilier ainsi qu'une inscription en vieux latin qui veut dire "P. Pilguen,

Eglise Saint DidierL'église de Plouider se trouve au centre bourg, au sommet de "la butte". L'édifice actuel a été rebâti en 1771 avec des matériaux provenant de la démolition (partielle) du château de Kergounadeach en Cléder.

Elle comprend une nef de quatre travées avec son clocher encastré, un transept et un chœur de deux travées. Les ailes du transept sont terminées

Moulin Pont Du Chatel

Le Moulin de Pont Du Chatel

L’origine du moulin de Pont du Châtel est certainement très ancienne, il devait exister dès le début du moyen âge. Le bâtiment actuel date du 19e

Pont Gaulois2Situé sur la Flèche à la limite de Tréflez, près du Toupet, ce pont reliait Plouider à sa trève voisine (Tréflez). Une trève est une subdivision de la paroisse (Goulven était également une trève de Plouider).

Dolmen de Kerbervaz1Les dolmens font penser à des autels païens mais leur destination funéraire est aujourd’hui privilégiée. Ils abritaient des sépultures collectives. Ils ont été élevés entre le cinquième et le troisième millénaire avant JC. Le tout était originellement recouvert, maintenu et protégé par un amas de pierres et de

Au début du Moyen Age, vers le 10e siècle, pour faire face aux incursions incessantes des Normands, de nombreuses mottes castrales (ou mottes féodales) furent construites partout dans l’ouest de la France. Les Normands débarquaient le long des côtes atlantiques où ils échouaient leurs drakkars et pénétraient dans l’arrière-pays en suivant les cours d’eau, seuls repères géographiques à cette époque où n’existaient ni les cartes ni la boussole.

Vous êtes ici : Accueil - Découvrir - Patrimoine - Autres sites remarquables

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris