Mairie de Plouider

Site officiel

Taille du texte :

Présentation du budget 2015 de la commune

Le budget est un acte juridique qui prévoit et autorise les recettes et les dépenses.

Il se décompose en deux parties : le budget de fonctionnement et le budget d'investissement. Chacune de ces sections constate des recettes et des dépenses.

La section de fonctionnement regroupe toutes les dépenses nécessaires au

 

fonctionnement de la collectivité ainsi que toutes les recettes que la collectivité peut percevoir. On retrouve principalement les impôts et taxes, les transferts de charges, les prestations de service, les dotations de l'Etat.

La section d'investissement quant à elle comporte en dépenses le remboursement de la dette et les dépenses d'équipement de la collectivité, en recette les éventuels nouveaux emprunts, les subventions de l'Etat, l'autofinancement.

Le budget 2015 se décompose en deux parties : le budget de fonctionnement et le budget d'investissement. Il a été réalisé en fonction des budgets précédents et des dépenses effectives des années passées, notamment pour la section de fonctionnement.

Le budget de fonctionnement :

Les dépenses de fonctionnement

Il passe de 1 305 356 euros (budget 2014) à 1 323 695 euros (budget 2015), il augmente donc de 1,40% (18 339 euros), Il se décompose comme suit :

Depenses Fonctionnement 2015

Nous poursuivons les tranches d'enfouissement de réseaux dans les rues Traverse et Kerjean ( 8000 euros) .

Le budget 2015 est également marqué par le coût du renouvellement des délégations de service public (DSP) : au niveau de l'épicerie et au niveau de la micro crèche (soit un total de 6 400 euros).

L'entretien des biens mobiliers et immobiliers de la commune mobilise toujours une grosse partie de notre budget (18%), et de nos préoccupations. Un certain nombre de contrats sont en cours de révision afin de réduire nos coûts.

Les charges de personnel tendent à diminuer par rapport au budget précédent pour retrouver son niveau de croisière.

C'est le poste des autres charges de gestion dans lesquelles on retrouve nos participations obligatoires et facultatives qui augmente sensiblement, et particulièrement la participation aux écoles, au SDIS, les associations de la commune et extérieures à la commune, les ALSH, l'assainissement collectif, le CCAS. 

Seule notre participation à la micro crèche reste du même niveau puisque cette somme est fixée pour toute la durée du contrat. Le budget de fonctionnement augmente par rapport à celui de l'année passée, certes, mais cette augmentation profite au budget d'investissement. En effet le virement à la section d'investissement passe de 220 000 euros à 300 000 euros.

 

Les recettes de fonctionnement

recettes fonctionnement 2015

Le budget s'équilibrant, nos recettes de fonctionnement s'élèvent également à 1 323 695 euros. Dans un premier temps, l'excédent antérieur reporté passe de 90 000 euros à 120 000 euros dans le budget 2015. Notre principale recette provient de la contribution directe des citoyens : ce poste gagne 21 000 euros/N-1. C'est la conjugaison du maintien des taux d'imposition avec la revalorisation des bases par l'état qui explique cette hausse. Notre budget prévoit des recettes à hauteur de 35 000 euros au titre des droits de mutation collectés sur les ventes immobilières réalisées sur la commune (- 6 000 euros/budget 2014). La communauté de communes alimente également notre budget à hauteur de 95 318 euros (+ 17% /N-1), en raison de la prise en charge de l'instruction des permis. La deuxième principale source de financement provient des dotations de l'état (33% du budget). La baisse annoncée s'élève à 22 300 euros/budget 2013 (et de 68 000 euros en 2017/budget 2013 !).

Le budget d'investissements

Le budget d'investissements redémarre avec la nouvelle équipe en place à la modeste somme de 785 551 euros. En effet, le budget 2014 (1 237 025 euros) a été marquée par de gros investissements autofinancés : aménagement de la rue de la mer,  médiathèque, travaux de voirie. L'objectif de 2015 est de se reconstituer une trésorerie et de permettre à toute l'équipe d'élus et d'agents de prendre ses marques. Chaque budget d'investissement est unique par nature, une comparaison poste par poste avec les années passées n'offre donc aucun intérêt. Ainsi, les recettes prévisionnelles s'établissent comme suit, et comme l'indique le graphique ci-dessous, aucun nouvel emprunt ne sera souscrit cette année pour faire face à nos projets. Notre objectif clairement annoncé est de désendetter la commune au maximum, dans un premier temps en tout cas. Ceci dans un contexte de baisse des dotations de l'état, nous permettra d'avoir plus de lisibilité et serénité pour les années à venir.

Les recettes d'investissements 

Recettes investissement 2015

Les emplois de la section d'investissements

Depenses investissement 2015

Les acquisitions diverses comprennent la somme de 180 000 euros pour alimenter notre réserve foncière, du matériel de bureau et informatique pour la mairie pour un montant de 5 460 euros et des autres matériels (vaisselle, porte manteaux, DVD, livres, illuminations de Noël) pour un total de 9 670 euros. Notre projet phare reste les travaux de rénovation de la chapelle Saint Fiacre pour 160 000 euros. Le poste destiné à la voirie communale comprend le changement du tracteur tondeuse, les travaux au Beuzit, Zéas, Coatménach, ainsi que l'achèvement de la rue Traverse et de la rue Kerjean.  Dans le domaine de l'éclairage public, des lampes moins consommatrices d'énergie seront également changées. Et de la même manière, les travaux réalisés sur les bâtiments communaux comprennent en partie une meilleure isolation des combles de la mairie.

Vous êtes ici : Accueil - Vie communale - Budget

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris