Commune de Plouider

Manoirs

Kerozet

Kerozet1Le bâtiment actuel date de 1908 comme l’indique une plaque sur la façade sud. On voit ici l’arrière de la maison et la tour abritant l’escalier intérieur.

Le manoir se trouvait devant la maison actuelle, il a ensuite été utilisé comme grange et écurie. On voit encore les portes en pierres de taille ainsi que les

Le manoir de Coatmenac’h

Coatmenach1La première terre noble de Plouider était Coëtmenech (le bois des moines), dont le château s’élevait au-dessus du vallon à 1km au sud de Pont-du-Chastel. Les seigneurs du lieu se qualifiaient de vicomte de Plouider et avaient droit de haute justice dans la paroisse.

Le manoir de Kertanguy

KertanguyCette maison, située en face de la chapelle Notre Dame des Malades, était appelée autrefois le manoir de Kertanguy ou encore manoir de l’hôpital. Il aurait été construit au début du 18e siècle par les époux Tanguy dont les descendants firent don du terrain sur lequel fut construite la chapelle, un siècle plus tard. Il a été rénové en 1792 ainsi que l’atteste un linteau de porte,

Rodalvez

RodalvezLe manoir de Rodalvez se trouve actuellement sur la commune de Lesneven (depuis 1948), mais faisait partie de la paroisse de Plouider, même si ses habitants fréquentaient plus assidument la paroisse de Languengar. Il appartenait à la famille de Goezbriant puis par mariage aux Barbier de Kerjean. A la suite de procès il est entré dans la famille du Louet-Coetjunval

Mesperenez

Mesperenez1Le manoir peut être situé dans le temps entre le 15e et le 18e siècle, propriété de la famille de Saint-Denis, puis de Touronce, de Kersauzon et de Trécesson. Il existait également, à proximité du manoir, une chapelle Sainte-Anne aujourd’hui disparue. L’un des plus anciens seigneurs dont nous

Dourmap

Dourmap1Le manoir de Dourmap est sûrement le plus imposant des manoirs de Plouider. Il date du début du 17e siècle. Il fut construit par le recteur de la paroisse, Jean de Silguy, sieur de Poulriman qui « y demeure en 1602 ».

Par la suite le manoir devint le presbytère et le recteur y résida jusqu’à

Lestevennoc

Lestevennoc1Bâti à la fin du 15e siècle, l'édifice est d'abord détenu par de petits nobles du nom de Le Gall, connus depuis 1420 et dont l'un des membres, Bertrand, comparait en archer parmi les nobles de la ville de Lesneven aux montres de 1481 et 1503. François Le Gall propriétaire du

Kerivin

Kerivin1Le manoir de Kerivin date du début du 17e siècle. Il aurait été construit par un « julod », un marchand de lin, comme plusieurs manoirs de l’époque.

La date de 1617 bien visible sur le linteau de la fenêtre de l’étage est à rapprocher de l’inscription de la même date sur le calvaire qui se trouvait à

Torraneac’h

Torraneach1Le manoir de Torraneac’h est attesté au début du 17e siècle.

Le père Cyrille note « … cette chapelle appelée Notre Dame de Dervennou a été relevée de ses ruines par le sieur et la dame de Croassec, près de leur manoir de Torraneac’h   sur le bord de la route de Lesneven, vers 1620… ».

Kerouriou

Kerouriou1Le manoir de Kerouriou (on dit aujourd’hui Keroliou) date du 17e siècle. Mais les premiers seigneurs de Kerouriou sont connus dès le 15e : il s’agit de la famille « de Pilguen ». Une inscription sur un pilier de la chapelle Saint Fiacre de Pont du Châtel mentionne (en vieux latin) : « P.Pilguen : gouverneur, a fait

Beuzit

Beuzit1Le manoir est bâti par la famille de la Boissière, Beuzit en Breton, dont le premier membre connu, Guillaume de la Bouexiere vivait au 15e siècle, comme l’atteste l’aveu de 1478 pour son manoir de Plouider. Il est ensuite acquis par les Kergoff au 17e siècle.

Les Echos de Plouider

Les Echos de Plouider

Nouveau lotissement

lotissement

Bulletin annuel

En images

En vidéo