Commune de Plouider

Dourmap

Dourmap1Le manoir de Dourmap est sûrement le plus imposant des manoirs de Plouider. Il date du début du 17e siècle. Il fut construit par le recteur de la paroisse, Jean de Silguy, sieur de Poulriman qui « y demeure en 1602 ».

Par la suite le manoir devint le presbytère et le recteur y résida jusqu’à

la Révolution. Celui-ci était aidé dans sa tâche par un autre recteur et deux vicaires qui logeaient au bourg de Plouider et d’un autre résidant à Pont du Châtel.

Guillaume François de Courson fut le dernier recteur à y demeurer. Il y mourut en 1768 à l’âge de 63 ans. Ses biens, qui furent estimés à sa mort, témoignaient de l’aisance de ce curé, bien supérieure aux riches paysans de la paroisse. Trois domestiques s’occupaient de l’intendance du manoir et des propriétés agricoles. Le mobilier était riche et une bibliothèque fournie témoignait de l’ouverture d’esprit de ce recteur qui pour autant n’était guère apprécié de ses paroissiens. Une chapelle dédiée à sainte Catherine, aujourd’hui disparue se trouvait près d’une fontaine en contrebas. Une autre fontaine jaillit au fond du jardin actuel, elle est surmontée de cette sculpture énigmatique.

A la Révolution le manoir appartenait à la famille de Mollien, sénéchal de Lesneven. Il fut vendu comme bien national le 11 mai 1794 à Pierre Condamain, maire de Lesneven (1800-1809) et grand-père maternel du Général Le Flô. Dans les années 1970 il est devenu la propriété de la famille de l’amiral Hervé Jaouen.

Dourmap2 Dourmap3

Les Echos de Plouider

Les Echos de Plouider

Nouveau lotissement

lotissement

Bulletin annuel

En images

En vidéo